02 40 69 58 04 - Livraison offerte à partir de 1 € contact@bbies.fr

Votre enfant est-il prêt à aller sur le pot ? 

Le passage sur le pot est un passage important dans l’apprentissage de la propreté. Etape obligatoire et parfois redoutée des parents. On connait tous cette pression de réussir à “rendre son enfant propre” pour la rentrée scolaire. 

Mais quand commencer à lui apprendre et comment ? Nous allons vous donner des astuces et conseils. 

A quel moment votre enfant est-il prêt ? 

Il n’y a pas de moment idéal, chaque enfant est différent, et vous allez devoir vous adapter. En général, les premières nuits sans couches apparaissent aux alentours des 3 ans. Il est tout de même préférable de commencer à lui apprendre à aller sur le pot, lors d’un moment de calme à la maison où vous êtes disponible pour lui.

Certains recommandent de commencer l’apprentissage de la propreté, si possible l’été. En effet, il est beaucoup plus simple de déshabiller rapidemment votre enfant pour l’accompagner au pot lorsque celui-ci en exprime le besoin.

Les signes qui indiquent que votre enfant est prêt à être propre

  • Il doit être capable de reconnaître les signaux de son corps, par exemple, en vous exprimant ses besoins : “envie de faire pipi”
  • Il s’intéresse au sujet en allant parfois tout seul sur son pot, en vous parlant des toilettes…
  • Sa couche reste seche plusieurs heures
  • Il vous fait savoir quand sa couche est sale
  • Il demande tout simplement à aller sur le pot

Par où commencer ?

Expliquez lui ! Votre enfant doit bien comprendre à quoi sert son pot. Faites en sorte de lui expliquer de façon ludique, comme une invitation à un jeu. Invitez-le à s’asseoir dessus, mettez-y ses peluches… Les enfants adorent imiter, alors s’il vous suit jusqu’aux toilettes laissez-le faire. S’il s’assoit sur son pot, même sans faire ses besoins, félicitez-le du geste.

Lorsque sa couche est sale, demandez-lui s’il est d’accord pour ne pas mettre de couche et lorsque vous le voyez se trémousser ou qu’il vous indique qu’il a envie de faire ses besoins, accompagnez le sur le pot.

Vous remarquez qu’il fait souvent ses besoins aux mêmes heures, comme après le déjeuner ou à son réveil ? Proposez lui d’aller sur le pot, installez une sorte de “routine du pot“. S’il n’en a pas envie, ne le forcez pas et recommencez lorsqu’il sera prêt.

Lorsqu’il arrive à faire ses besoins dans le pot n’oubliez pas de le FELICITER ! Il sera alors fier de lui et voudra recommencer pour continuer à avoir vos félicitations.

Utilisez une culotte d’apprentissage

Etape de plus dans la propreté, la culotte d’apprentissage est un excellent moyen, d’apprendre la propreté. En effet, votre enfant saura faire la différence entre sa couche et sa culotte d’apprentissage, ce qui l’encouragera à devenir autonome et à aller aux toilettes, pour faire comme Papa ou Maman.

De plus, l’effet mouillé du pipi sur la peau de votre enfant va lui faire prendre conscience de ses besoins et l’inciter à aller de lui-même aux toilettes avant qu’il ne soit trop tard. 

Vous pouvez trouver des culottes d’apprentissage juste ici.

Comment gérer les nuits ? 

Lorsque vous remarquez que lorsque votre enfant se réveille, et que ses couches sont sèches, il est temps de lui retirer pour la nuit. Veillez bien tout de même à protéger le matelas lors des premiers essais. N’hésitez pas à le rassurer et à lui expliquer qu’il peut vous appeler en pleine nuit pour aller aux toilettes. En effet, à cet âge cela fait parfois un peu peur d’aller sur le pot tout.e seul.e en pleine nuit. Forcément votre enfant mettra un peu plus de temps à devenir propre que la journée, en général la propreté nocture apparaît entre 4 à 6 mois après celle du jour.

Le plus important est de ne pas brusquer votre enfant et de le laisser aller à son rythme. Veillez bien à l’accompagner et à le féliciter lorsqu’il réussi.

Toute l’équipe de B’bies pense à vous ! Prenez soin de vous, de vos proches et respectez les mesures mises en place.